Si vous voulez partager cet article :

Le meilleur remède de grand-mère (intelligent) contre les limaces.

remède de grand mère contre les limaces

Le remède de grand-mère contre les limaces au jardin – 1ère partie : attirez leurs prédateurs.

 

C’est le printemps… Enfin !

 

Vous êtes tremblotant d’impatience de cultiver vos premières laitues de l’année, sur le sol encore un peu froid.

Mais…

 

Vous tremblez bientôt d’effrois, devant ce spectacle horrible : Les laitues ont été dévastées… Par une horde de limaces.

 

Comment faire ? 

Comment lutter ? 

 

 

Existe-t-il une recette spéciale, que les grand-mères avaient l’habitude d’employer, autrefois, pour lutter contre les limaces ? 

 

 

 

 

La réponse est oui. Il existe un remède de grand-mère efficace contre les limaces.

Et elle n’est pas aussi bête et méchante que ce vous pourriez trouver ailleurs.

 

 

 

 

Depuis toujours, les potagers sont envahis de limaces et d’escargot, à l’approche des premiers redoux printaniers.

Et, depuis toujours… Une des meilleures stratégies, utilisées par les grand-mères les plus malignes et paresseuses… Reste de ne rien faire.

 

 

“Pardon ? Tu te fiches de moi là ?”

Non, mais laissez-moi vous expliquer : 

 

Une surpopulation de gastéropode dans le potager, est le symptôme d’un déséquilibre de votre jardin.

Les limaces, c’est une conséquence.

Est la cause de cette conséquence, c’est le déséquilibre.

 

 

“Ok, mais un déséquilibre de quoi, au fait ?”

 

 

Il y a deux choses probablement en déséquilibre dans votre jardin, si vous avez trop de limaces et d’escargots.

Évoquons tout de suite la première – la seconde, nous en parlerons dans la prochaine partie.

 

Le premier déséquilibre en cause d’une surpopulation de limaces, c’est un manque de leurs prédateurs naturels dans votre jardin.

 

Orvets, crapauds, hérissons, carabes, staphylins, vers luisants, … 

 

Une fois installés dans votre jardin, ces compères s’occuperont de réguler vos limaces, et ceci en continu.

 

Mais pour les pousser à s’installer chez vous, il y a 2 règles à suivre – appelons-les les 2 règles de grand-mère maligne : 

 

 

Règle numéro 1 de grand-mère maligne : 

 

“Tuer les limaces, tu éviteras”

 

Bon dieu grand-mère, mais tu es sénile ?! Et mes salades ?

 

Les prédateurs des limaces ne seront attirés chez vous que si leur nourriture y est présente.

Donc, il faut être patient, les premiers temps, en attendant l’installation de ces derniers. Et laisser pulluler les limaces.

Mais ne vous inquiétez pas, grand-mère a toute sa tête : dans la 2ème partie, nous verrons comment faire pour -en attendant les prédateurs des gastéropodes- que vos plantes soient protégées des limaces.

 

 

Règle numéro 2 de grand-mère maligne : 

 

“Le jardin, tu aménageras”

 

Et oui, les prédateurs ont besoin de nourriture, mais aussi d’abris !

Pour cela, il vous faudra la présence de haies persistantes touffues, de l’herbe non fauchée, des tas de bois, de pierres, et autres recoins et cachettes.

Pour résumer, et bien que cela ne soit pas les objectifs de tous : la règle numéro 2 pour pousser les prédateurs des limaces à s’installer dans votre jardin, c’est de ne pas avoir un jardin trop “propre”.

le carabe est un prédateur des limaces

Les carabes sont de redoutables prédateurs de limaces et escargtos.

Utilisez intelligemment les plantes anti-limaces – Le remède, 2ème partie.

 

Je vous avais promis de vous révéler le 2ème secret de grand-mère : la 2ème chose qui crée un jardin en déséquilibre – en cause d’un trop plein de limaces -, et la réponse à y apporter.

Cette deuxième cause probable du déséquilibre de votre potager, c’est un manque de biodiversité végétale. Ou, autrement dit, l’utilisation intelligente de plantes “anti” limaces.

 

 

Pourquoi ? 

 

Car les limaces, lorsqu’elles se remettent en activité, au printemps, sont en forte quête de nourriture.

Et elles croqueront ce qu’elles voudront bien trouver.

 

 

Si votre jardin est un désert sans vie, dans lequel se trouve seulement vos deux précieuses rangées de salades…

… Les limaces s’y focaliseront… Et les dévasteront.

Ce qu’il faut, c’est diluer la prédation des limaces.

 

 

Comment ? 

 

En leur offrant toute une diversité de proies alternatives à vos salades.

Ce peut être des pissenlits, de la moutarde, du colza, du cresson, des tournesols, …

 

Bref, la deuxième partie du remède de grand-mère maligne, c’est d’augmenter la biodiversité végétale du jardin, pour diluer la prédation des limaces sur les plantes qui vous importent vraiment.

une limace qui mange une fleur de pissenlit

Les pissenlits sont très appréciés des limaces.

 Utilisez des barrières anti-limaces vraiment efficaces – L’astuce de grand-mère, 3ème partie.

 

“Ok, pour régler définitivement et durablement mon problème de limaces au jardin, il faut donc que je laisse le temps à mon jardin de se rééquilibrer. Mais, en attendant ? Je laisse limaces et escargots tout dévorer ?”

 

Bonne question.

 

En effet, ce ne serait pas quelque chose de facilement réalisable, d’accepter de ne pas avoir de récolte durant 2-3 ans, le temps que tout se remette en place.

Heureusement, grand-mère, qui a dû affronter elle aussi ce problème, a trouvé la parade intelligente.

Le “remède”, c’est d’utiliser des barrières à limaces efficaces.

 

 

 

– “Ah oui, je connais” – dirait le jeune naïf –  “Les coquilles d’œuf, la cendre, les ronces, le marc de café, les poils de chat, la sciure, … ! ”

– “Non, jeune naïf” – dirait grand-mère – “Toutes ces barrières-là ont déjà été testées… et toutes prouvées inefficaces (ou trop peu efficaces, ou inefficace à la moindre humidification (pluie, rosée)).”

 

 

“Grand-mère, vous mentez” – dirait le jeune naïf, décontenancé.

– “Ici, tu trouveras la preuve de ces propos si durs” – dirait grand-mère.

 

Ici vous trouverez les vidéos tests de barrière à limaces, preuves de ces propos.

 

 

– [Les bras ballants] “Alors, comment faire ?” Dirait le jeune naïf.

– [Le visage calme et serein, mais les yeux pétillants] “Il existe en fait 2 barrières à limaces prouvées comme véritablement efficaces.” Dirait la grand-mère.

– Le jeune naïf – [pleinement attentif au prochain mot de grand-mère]

 

– La grand-mère – “La 1ère barrière à limaces vraiment efficace, c’est une tranchée remplie d’eau, profonde d’au moins 5 cm, et suffisamment large.

 Les gastéropodes ne pourront pas la franchir. 

C’est un peu le même principe que les douves d’eau des châteaux forts. 

eau repulsif limaces remede de grand mère

 

 

Pour mettre cela en place de manière pratique, vous pouvez entourer les zones sensibles de votre potager par des gouttières enterrées, dont les extrémités auront été bouchées.

Les gouttières se rempliront elles-mêmes d’eau lors des pluies, et formeront une barrière infranchissable pour les limaces.”

 

 

La 2ème barrière à limaces vraiment efficace, c’est le cuivre, utilisé en barrière verticale, d’une hauteur supérieure à 7 cm.

En effet, car une limace, lorsqu’elle entre en contact avec du cuivre, ressent quelque chose de très désagréable : cela est dû à un courant électrique (de nature encore non identifié), qui se produit par le contact entre le mucus de la limace et le cuivre solide (Cu).

cuivre repulsif limaces remede de grand mère

 

Mais, si vous avez parfois douté de l’efficacité du cuivre, pourtant utilisé depuis longtemps par les anciens, c’est car il est souvent mal utilisé : 

Placé horizontalement, ça ne fonctionnera pas, les limaces ressentent le courant, mais de manière trop faible (le besoin d’adhésion à la surface est plus faible), et passent.

Placé verticalement, mais sur une hauteur trop faible (< 7 cm) : les limaces ressentent le courant, mais elles parviennent à l’endurer suffisamment longtemps pour traverser tout de même.”

 

 

“Il existe plusieurs produits du commerce à base de cuivre. 

Mais malheureusement, la quasi-totalité ont des retours clients assez mauvais.

Parce que ces produits du commerce ne respectent pas ces règles, et ne fonctionnent donc pas assez bien.”

 

 

 

“Mais, maintenant que tu en sais plus, je vais te partager un secret….”

 

Jeune maintenant instruit – [buvant ses paroles] “Oui ?”

 

 

 

Grand-mère – “Une nouvelle barrière à limaces à base de cuivre, ayant récemment réussi une campagne de financement participatif, a vu le jour. 

Elle répond à tous les critères importants…

… Et les retours clients sont donc très bons…

… Car elle est vraiment efficace.”

 

 

Jeune instruit [curieux, et impatient d’en savoir plus] : “Grand-mère, où puis-je donc trouver cette nouvelle barrière ?”

 

Grand-mère : “ici”Cliquez ici, pour découvrir la nouvelle barrière à limaces infranchissable, à base de cuivre.

 

filet à limaces en cuivre

Grand-mère : “ET si tu veux un récapitulatif des résultats des tests de tous les moyens existants pour gérer les limaces au jardin, tu peux le télécharger ici” :

OU alors, vous pouvez télécharger l’infographie récapitulative de toutes les méthodes répertoriées (efficaces/non efficaces/peu efficaces car…) pour gérer les limaces au jardin :

Bibliographie scientifique

L’étude examine plusieurs substances différentes pour leur capacité à repousser les limaces et les escargots. Les résultats ont notamment mis à jour que le cuivre avait des effets répulsifs.

 Robin

Mes deux premiers potagers ont été de vrais fiascos.

Je m'étais appuyé sur des "guides potager" simples, faciles... Mais trop superficiels.

Je ne comprenais pas vraiment ce que je faisais.

J'obéissais bêtement à des "règles" dictés par certains.

Depuis, je cherche à comprendre.

Car ici, c'est le potager du POURQUOI. 

On se pose et se repose cette question, toujours, à chaque fois que l'on nous dit ce que nous devrions faire.

Pour être autonômes, libres, et confiants dans ce que l'on fait.

Et on se base, au maximum, sur des sources scientifiques. Ou très sérieuses.

Cliquez ici pour connaître l'histoire qui m'a mené ici..

Articles en lien avec celui-ci (cliquez sur les images) :

anti limaces naturels
les plantes anti limaces
cuivre anti limace
le compostage de surface
gestion holistique limaces
les prédateurs des limaces
les anti limaces à éviter
remede de grand mere contre les limaces

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter l'article !

Note moyenne / 5. Vote count:

Pas encore d'avis ! Soyez le premier à dire ce que vous en pensez !

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Si vous voulez partager cet article :