Springday : gestion des “ravageurs” en permaculture

 

 

“Ravageurs”, “indésirables”, et gestion intelligente et durable de mon jardin en permaculture

Vous avez un jardin en Permaculture en déséquilibre ? Une population de “ravageurs” (par défaut de langage) présente en trop grande quantité ?

Vous souhaitez réguler ce “ravageur” tout en respectant la philosophie de la permaculture ?

Je tente, au sein de ce site web, de rassembler toutes les méthodes et connaissances efficaces qui pourrait vous être utile.  J’espère que ça vous plaira !

Contrôle “Perma”, intelligent, et respectueux des populations des petits “ravageurs”…

Cliquez sur une de ces images pour accéder à la page correspondante

Limace
lutte contre les pucerons en permaculture

…Ou des animaux qui compliquent parfois les cultures (chat domestique,…) et la vie au jardin (moustique), ou de vrais “indésirables” (frelon asiatique, …)

Les répulsifs pour chats au jardin : les remèdes de grand-mère
faut-il tuer les frelons asiatiques en France ?

Compatible avec un jardin en permaculture ?

Permaculture

En fait oui, c’est l’objectif. Mon but a été de rassembler des solutions « permas » de gestion des populations d’animaux (injustement) appelés « nuisibles », pour jardin en permaculture (ou en devenir). Plus concrètement, le but est de vous aider à la transition vers des systèmes auto-suffisants.

L’objectif premier étant de trouver des alternatives à des anti-nuisibles chimiques, agressifs, ou des dispositifs à ultrasons. Pour facilliter la démocratisation des jardins responsables en permacultures.

 

La méthode Perma que je met en avant, pour la majorité des “ravageurs” :

(hors animaux/insectes adoptés ou non autochtones : frelon asiatique, par exemple)

1. Des solutions court-terme anti-“ravageur”, pour une régulation efficace et rapide, tout en respectant la philosophie de la permaculture : respect des animaux, des insectes, et de la biodiversité en général

  • Limiter les dégats à court terme en attendant une régulation naturelle : Purins, barrières, …
Purin d'orties contre les limaces
des bogues de châtaignes comme barrière anti limaces

2. Solutions long terme, aide à un retour vers un équilibre naturel du jardin

  • Création d’un habitat moins favorable aux “ravageurs” actuels : plantation de fleurs et plantes non appréciées et naturellements répulsives
  • Création d’un habitat favorable à l’installation de prédateurs naturels de ce petit ravageur : refuges, plantes hôtes
Graines de plantes anti-limaces
des plantes hotes d'insectes auxiliaires
Un abri à hérisson prédateur de limaces et escargots
le hérisson, un grand prédateur de limaces

3. Favorisez la biodiversité de votre jardin en général ! Pour plus de stabilité, et de résilience

La biodiversité est essentielle pour réguler les ravageurs dans un jardin en permaculture

Au fait ! Ma barrière à limaces infranchissable est disponible !

le filet à limaces en cuivre de springday

Qui suis-je ? Et pourquoi ce site Web ?

Je m’intéresse beaucoup à la permaculture, et sa philosophie.

Je trouve, pourtant, que beaucoup de questions restent en suspens concernant la gestion de ce qu’on appelle les petits “ravageurs”, en permaculture. Peu de vraies solutions existent, permettant à la fois de respecter la philosophie de la permaculture, mais aussi de préserver réellement ses récoltes. 

Le vrai problème est que, faute de solutions, et faute d’informations cohérentes, des solutions aux conséquences néfastes sont parfois choisies.

J’ai donc, il y a peu, travaillé sur des solutions concrètes de gestion des ravageurs en permaculture. J’ai premièrement été tourné vers la création d’épouvantails à oiseaux “modernisés”, dans le but de proposer une alternative sérieuse et responsable à l’utilisation nouvellement massive d’ultrasons (fort impact négatif sur les chauves souris, les hérissons, et de nombreux animaux) pour la protection de fruitiers et balcons. Puis, j’ai pensé un dispositif anti-limaces (que je perfectionne actuellement), dans le but, là aussi, de proposer une alternative sérieuse et “Perma” à des solutions néfastes ou inefficaces. 

Je trouve que le grand public a bien trop tendance à employer des moyens néfastes, agressifs, ou inefficaces, alors que des méthodes efficaces et responsables existent. Les méthodes néfastes sont d’ailleurs contre-productives, mais il est nécessaire d’expliquer à chacun les tenants et les aboutissants de cela.

Avec Springday, ce site web, et le groupe facebook que j’ai récemment créé (Permaculture : ravageurs et rééquilibre), j’ai la volonté de regrouper et synthétiser toutes les méthodes utiles au contrôle responsable des “ravageurs” du jardin, de les partager, et les rendre accessible à tous.

Photo de fougère
Fleurs de bourrache
Coccinelle sur une feuille

Les plantes à avoir au jardin : les plantes pour héberger les auxiliaires, les plantes à effets répulsifs pour les "ravageurs" (Limaces, Pucerons, Rongeurs, ...)

Vos informations ne seront jamais soumises à un tiers. Suite à votre inscription, je vous donnerais, un jeudi une fois tous les 15 jours, des nouvelles de mes avancées, et des conseils, voir le partage d'un film, ou d'un poème. Si, pour une raison quelconque, vous ne souhaitez plus recevoir mes messages, vous pourrez vous désabonner en un clic, via un bouton présent en bas de chaque email. Voir la Politique de confidentialité.