Si vous voulez partager cet article :

()

Un anti limaces à base de bicarbonate de soude ? 

Un anti-limaces au bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est-il efficace pour éloigner les limaces ? 

J’ai fait beaucoup de tests de barrières anti limaces et escargots (une douzaine). 

Mais celui-là, je ne l’ai pas fait.

À vrai dire, je connais déjà le résultat : entourez une limace de bicarbonate de soude sec, et elle ne passera pas. 

 

Car un matériau de structure poudreuse les empêche de passer. Comme c’est le cas pour le sable fin, la cendre, le marc de café sec, etc…

Mais surtout, car le bicarbonate de soude, en contact avec une limace, réagira probablement comme le sel (déshydratation des limaces par osmose).

Pulvérisé en dilution, il est aussi donc possible qu’il éloigne les gastéropodes, comme de l’eau salée le ferait (il faudrait tester cela).

 

Mais, même si en théorie cela marcherait probablement, il est aussi facile de deviner ce qu’il se passerait, en condition réelle, dans un potager : 

  •  La première possibilité d’utilisation (théorique) serait d’entourer vos plantes d’une petite barrière de bicarbonate de soude.
  •  La deuxième possibilité, serait de pulvériser du bicarbonate de sodium dilué, directement sur le feuillage des plantes sensibles.

–> Le problème (uniquement en termes d’efficacité, pour l’instant), dans les deux cas : à la première pluie, le bicarbonate de soude sera lessivé, et il disparaîtra dans la terre. Et je parierais bien mon avant-bras que son effet répulsif contre les limaces sera alors nul.

 

Je vous donnerais, dans la 3ème partie de l’article, des solutions alternatives que vous pouvez utiliser pour repousser intelligemment les limaces.

Mais avant, voyons ensemble quels peuvent être les autres effets indésirables de l’utilisation du bicarbonate de soude au potager.

bicarbonate de soude

Les risques d’utiliser du bicarbonate au potager

 

Au jardin, le bicarbonate de soude est un PNPP (préparation naturelle peu préoccupante).

Les PNPP sont des substances ayant un intérêt phytosanitaire. Mais contrairement aux PPP (pesticides), elles n’ont pas besoin d’une autorisation de mise sur le marché.

 

Ces produits sont, comme le dit leur nom, “peu préoccupants”, pour la santé ou l’environnement. Comprenez que vous ne risquez pas le cancer ou la pollution irréversible de votre environnement, en les utilisant dans votre jardin.

Bon, j’imagine que cela, vous vous en doutiez (on se brosse les dents avec le bicarbonate de sodium).

 

Mais, est ce néanmoins SOUHAITABLE, en voulant repousser les limaces, de déposer du bicarbonate de soude sur votre sol ? Pour la santé de celui-ci (de sa vie), et pour vos récoltes futures ?

Voici ce que nous dit l’article de Wikipédia à ce sujet, extrêmement bien sourcé : le bicarbonate de soude est un antibactérien, antimicrobien, antifongique, … 

Et que trouve-t-on d’essentiel dans notre sol, qui le fait vivre, lui permet de décomposer les matières organiques qu’on lui apporte, et de les transformer en nutriments assimilables par les plantes ? Et de créer des kilomètres de mycorhizes qui facilitent l’alimentation des plantes en nutriments et en eau ? 

Une foule de bactéries, et de champignons.

  • Or, un antibactérien, vous l’avez deviné, tue les bactéries.
  • Et un antifongique, vous l’avez sûrement aussi, tue les champignons.

 

D’ailleurs, au jardin, et en tant que produit PNPP, le bicarbonate de sodium est principalement utilisé pour lutter contre les maladies fongiques, en pulvérisation sur les feuilles. 

L’institut scientifique de santé publique belge conseille son utilisation contre le mildiou, l’oïdium de la vigne, et la tavelure du pommier.

Le bicarbonate de soude fonctionnerait principalement en diminuant l’acidité directe des surfaces sur lesquelles il est apposé. Or, les champignons apprécient particulièrement les milieux acides.

Il serait essentiellement à utiliser en rôle préventif.

 

Donc, pour résumer cette partie : excepté dans un cas de maladie fongique identique à une de cette liste, utiliser du bicarbonate de soude contre les limaces aura des effets négatifs pour la santé du sol de votre potager, car : 

  • Il impactera négativement la vie bactérienne.
  • Il nuira à la vie fongique, et donc au développement des réseaux de mycorhizes du sol.

Vous l’avez compris, il vaudra mieux se tourner vers d’autres solutions, pour repousser intelligemment limaces et escargots.

mycorhizes

L’utilisation de bicarbonate de soude comme anti-limaces nuierat à la vie fongique du sol (représentation artistique de la vie fongique du sol).

D’autres anti-limaces, sans risques au jardin, et efficaces

barrière anti limace en cuivre

Alors, quelles alternatives au bicarbonate de soude ?

Déjà, sachez que la mise en place de répulsifs à limaces, ou même de barrières, devrait -dans l’idéal- n’être fait qu’en parallèle d’une véritable stratégie long-terme de régulation des limaces.

 

Pour simplifier, cette stratégie de long terme consiste principalement en 3 points : 

  1. Attirer les prédateurs des limaces et escargots, en aménageant le jardin pour eux, et en ne tuant pas les limaces -c’est leur nourriture, ils ne s’installeront pas si vous les faites disparaître-.
  2. Augmenter la quantité de plantes de toutes sortes au sein de votre jardin, et notamment des plantes particulièrement appréciées des limaces : cela permettra de ne pas laisser vos choux comme seule nourriture pour les gastéropodes. Et, en diluant la prédation de ces derniers, ils se porteront bien mieux.
  3. Utiliser, en attendant le rééquilibre, et si la voracité des limaces est trop forte, des barrières anti limaces efficaces.

 

À ce niveau, sachez que la pléthore de barrières naturelles (cendre, coquilles d’œufs, marc de café, poils, …) citées dans la majorité d’articles sur la question, sont majoritairement inefficaces (durablement) en condition réelle.

Je peux vous dire cela avec assurance, car je les ai personnellement testés sur ma chaîne YouTube ici, si vous voulez voir ça de vos propres yeux ébahis.

Ce que vous verrez sur la chaîne, c’est que les deux seules barrières à limaces vraiment efficaces, sont les douves d’eau (suffisamment larges, et de profondeur environ supérieure à 5 cm), et le cuivre (utilisé verticalement, et de hauteur supérieure à 7cm environ).

 

  • Les barrières d’eau peuvent être faites à moindres frais en enterrant des gouttières que vous aurez pu récupérer, et qui se rempliront toutes seules d’eau à chaque pluie.

 

Encore mieux !

Testez chez vous la barrière anti-limaces en cuivre que j’ai conçu : le filet anti limace.

Il a tout changé, pour moi. Je peux enfin cultiver des salades, des choux, des fraises, et des cucurbitacées, sans m’arracher les cheveux de la tête.

N’hésitez pas, c’est un investissement (le cuivre est cher), mais vous gagnerez probablement un temps fou !

Je suis tellement sûr que ça fonctionnera, que je vous propose une garantie de dingue : vous testez chez vous le filet pendant 30 jours. Si ça ne marche pas aussi bien que dans vos rêves les plus fous, je vous rembourse, frais de port compris ! 

 Bref : il est plus logique de ne pas hésiter maintenant, mais une fois le filet reçu !

OU alors, vous pouvez télécharger l’infographie récapitulative de toutes les méthodes répertoriées (efficaces/non efficaces/peu efficaces car…) pour gérer les limaces au jardin :

 Robin

Mes deux premiers potagers ont été de vrais fiascos.

Je m'étais appuyé sur des "guides potager" simples, faciles... Mais trop superficiels.

Je ne comprenais pas vraiment ce que je faisais.

J'obéissais bêtement à des "règles" dictés par certains.

Depuis, je cherche à comprendre.

Car ici, c'est le potager du POURQUOI. 

On se pose et se repose cette question, toujours, à chaque fois que l'on nous dit ce que nous devrions faire.

Pour être autonômes, libres, et confiants dans ce que l'on fait.

Et on se base, au maximum, sur des sources scientifiques. Ou très sérieuses.

Cliquez ici pour connaître l'histoire qui m'a mené ici..

filet à limaces en cuivre

Le filet à limaces : faites enfin la paix définitive avec les limaces.

Déjà 800 filets adoptés !

Les Formations

Des condensés d'informations uniques.

Que vous allez adorer.

illustration des différentes espèces de limaces

Formation continue : Apprenez, avec moi et en même temps que moi, les bases profondes pour créer un potager autonôme et productif.

Prix : gratuit

Le potager permacole : selon moi le meilleur magazine de jardinage du moment. À prix libre.

Articles en lien avec celui-ci (cliquez sur les images) :

les anti limaces à éviter
piège à bière anti limace
sel sur les limaces
granulés anti limace
anti-limaces au bicarbonate

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter l'article !

Note moyenne / 5. Vote count:

Pas encore d'avis ! Soyez le premier à dire ce que vous en pensez !

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Leave feedback about this

  • Rating
Choose Image


Si vous voulez partager cet article :