Si vous voulez partager cet article :

()

Quel est le meilleur produit anti limace naturel ?

des produits naturels anti limaces

Si vous découvrez mon blog, c’est que vous êtes probablement embêté par les limaces et les escargots.

Vous seriez probablement très intéressé par la barrière anti-limaces en cuivre que j’ai conçu : le filet anti limace.

Il a tout changé, pour moi. Je peux enfin cultiver des salades, des choux, des fraises, et des cucurbitacées, sans m’arracher les cheveux de la tête.

N’hésitez pas, c’est un investissement (le cuivre est cher), mais vous gagnerez probablement un temps fou !

filet à limaces en cuivre

Quels sont les différents produits existants sur le marché pour repousser efficacement les limaces ?

 

C’est ce que nous allons aborder ici, selon ce plan : 

 

  • Tout d’abord, nous allons lister les différents produits naturels existants qui permettent de repousser les limaces
  • Pour certains de ces produits, nous allons voir s’ils sont utilisables pour repousser les limaces dans une maison
  • Puis, nous ferons de même pour la protection des plantes du potager
  • Et pour finir, nous verrons s’il existe des alternatives plus intéressantes à ces produits anti limaces

 

 

 

Les différents produits anti limaces 

 

Voici une liste des différents produits anti limaces existants que l’on peut considérer comme naturels : 

 

Les anti limaces au phosphate de fer : un produit artificiel à principe actif naturel

granulés anti limaces blancs

Ces anti limaces se trouvent sous forme de granulés, et tuent les gastéropodes qui les mangent. 

Certains les considèrent comme naturels car le phosphate de fer, leur principe actif, est un minéral naturel. 

Malgré cela, le processus de production de ces granulés peut impliquer des étapes de transformation et de traitement, ce qui peut les rendre moins naturels que certains autres produits.

 

Personnellement, j’ai un peu de mal à les considérer comme naturels. Sachant, surtout, qu’ils pourraient avoir un impact nocif sur les vers de terre.

 

Les barrières en pierre de lave (pouzzolane)

pouzzolane anti limaces

Voilà un autre achat potentiel sur lequel vous pourriez tomber, en vous rendant dans une jardinerie.

Dans sa boite, on peut facilement le confondre avec les granulés anti limaces.

Pourtant, il s’agit ici d’un matériau naturel à épandre au sol (la pierre de lave), afin de former une soi-disant barrière anti limace. 

Pourquoi soi-disant ? Car je connais ce type de matériau : cela fonctionne parfois lorsqu’il est totalement sec (comme c’est le cas pour la cendre, ou le sable fin), mais devient parfaitement inefficace après une pluie, ou par temps humide.

Et puis, en lisant les avis client, on se rend compte qu’une boite permettrait à peine a protéger un carré potager de 2 mètres par 2 mètres… Ce qui revient assez cher pour un produit à l’efficacité mitigée.

 

La terre de diatomée

La terre de diatomée est bien un produit naturel, car elle est fabriquée à partir de squelettes fossilisés de diatomées, qui sont des algues unicellulaires.

Elle est aussi une barrière efficace aux limaces : elle tue même, par contact, les gastéropodes qui tenteraient de la franchir.

C’est donc un produit naturel efficace pour barrer la route aux limaces et aux escargots !

Seul souci : au jardin, la terre de diatomée tue aussi, par contact, tous les insectes qui tenteraient de la franchir : dont les insectes utiles, comme les coccinelles, ou les carabes (des prédateurs de limaces).

Et on ne sait pas encore bien quel peut être l’impact de la terre de diatomée sur la terre d’un potager, dont le rôle est de nourrir les plantes que l’on va manger, par l’intermédiaire d’une vie du sol essentielle. 

 

Un spray de produit anti limace

pulvériser vinaigre blanc limaces

C’est un spray que j’ai découvert, par hasard. 

Ce spray semble être de composition assez naturelle, à base de caféine, géraniol, et huile essentielle de bois de cerisier. 

D’après les avis client, il semble fonctionner pour tuer les limaces par contact (en les aspergeant directement via ce spray, si tel est votre souhait), et assez bien pour repousser les limaces au sein des maisons. 

Par contre, ses résultats semblent très médiocres pour la protection des plantes et du potager : c’est un problème que l’on rencontre souvent pour les répulsifs sous forme liquide : ils sèchent et/ou s’évaporent rapidement, et leur effet disparaît. Aussi, à la moindre pluie, les plantes aspergées seront lavées du produit, qui retournera dans le sol.

C’est donc un produit à utiliser principalement au sein d’une maison, car son efficacité au potager sera très médiocre.

 

Le bicarbonate de soude

produit anti limace à base de bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude peut être considéré comme un produit naturel, car il est produit à partir de carbonate de sodium et de carbonate de potassium, qui sont des éléments naturels.

Du bicarbonate de soude disposé sur le sol, aura pour effet la création d’une barrière efficace contre les limaces, car son mode d’action est semblable au sel. 

Néanmoins, si son utilisation au sein d’une maison peut bien sûr avoir un intérêt, on peut se poser la question de la pertinence d’une utilisation au sein d’un potager, où la pluie fera entrer le bicarbonate dans le sol, où il y a peu de chances que ses effets soient positifs.

 

Vinaigre d’alcool

vinaigre blanc anti limaces

Le vinaigre d’alcool, ou vinaigre blanc, devrait son efficacité sur les limaces à sa forte acidité. Acidité qui perturbe la membrane des cellules de son corps, et peut causer des dommages irréparables. 

Ainsi, et comme pour le bicarbonate de soude et le spray, le vinaigre d’alcool trouve une utilisation au sein d’une maison. 

Mais moins au sein d’un potager, où l’acidité très élevée du vinaigre, peut, de la même manière, causer des dommages aux plantes en perturbant la membrane des cellules qui les composent.

 

Quelles alternatives efficaces à ces produits pour protéger un potager ?

le filet à limaces en cuivre de springday

En termes de barrière à limaces, les plus efficaces, d’après mes tests, sont : 

 

  • Des “douves” d’eau, de profondeur supérieure à 5 cm, et de largeur supérieure à 10 cm. Vous pouvez, pour les créer, utiliser des gouttières semi-enterrées et bouchées à leurs extrémités, qui se rempliront d’eau à chaque pluie. En effet, les limaces ne traversent pas l’eau, et ce système permet de protéger l’intégralité de certaines planches de culture

  • Une barrière en cuivre verticale de plus de 5 à 7 cm de hauteur. En effet, le cuivre décharge un léger courant électrique (au contact de leur mucus) qui est très désagréable pour les limaces, et qui les pousse à rebrousser rapidement chemin. 

Comme preuve de l’efficacité du cuivre, je vous propose de visionner cette vidéo : 

 

Le dernier dispositif testé est la barrière en cuivre pur, que j’ai conçue et mise sur le marché : le filet anti limaces.

 

Malgré tout, sachez que vous ne devriez pas vous contenter d’une installation de barrière anti limaces, et qu’il vous faut mettre en place une véritable stratégie de régulation long-terme du problème, qui passe notamment par l’installation durable des prédateurs naturels des limaces, et le développement de la biodiversité végétale.

 

Pour creuser la question, voici les articles que je vous propose : 

Mais, si vous voulez déjà avoir une vue d’ensemble de la question, et que vous ne voulez pas repartir les mains vides, sachez que j’ai conçu une infographie bilan de tous les moyens (efficaces/pas efficaces/peu efficaces car…) permettant de gérer les limaces et les escargots.

 

Je la laisse en téléchargement libre (ci-dessous), sous format PDF.

Bibliographie scientifique

 Robin

Mes deux premiers potagers ont été de vrais fiascos.

Je m'étais appuyé sur des "guides potager" simples, faciles... Mais trop superficiels.

Je ne comprenais pas vraiment ce que je faisais.

J'obéissais bêtement à des "règles" dictés par certains.

Depuis, je cherche à comprendre.

Car ici, c'est le potager du POURQUOI. 

On se pose et se repose cette question, toujours, à chaque fois que l'on nous dit ce que nous devrions faire.

Pour être autonômes, libres, et confiants dans ce que l'on fait.

Et on se base, au maximum, sur des sources scientifiques. Ou très sérieuses.

Cliquez ici pour connaître l'histoire qui m'a mené ici..

filet à limaces en cuivre

Le filet à limaces : faites enfin la paix définitive avec les limaces.

Déjà 800 filets adoptés !

Les Formations

Des condensés d'informations uniques.

Que vous allez adorer.

illustration des différentes espèces de limaces

Formation continue : Apprenez, avec moi et en même temps que moi, les bases profondes pour créer un potager autonôme et productif.

Prix : gratuit

Le potager permacole : selon moi le meilleur magazine de jardinage du moment. À prix libre.

Articles en lien avec celui-ci (cliquez sur les images) :

anti limaces naturels
les plantes anti limaces
cuivre anti limace
le compostage de surface
gestion holistique limaces
les prédateurs des limaces
les anti limaces à éviter
produits anti limaces naturels

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter l'article !

Note moyenne / 5. Vote count:

Pas encore d'avis ! Soyez le premier à dire ce que vous en pensez !

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

    • 1 an ago

    Bonjour et merci pour ces informations. Installer une barrière en cuivre sur une terrasse autour de chaque pot n’est pas très esthétique. Que me recommanderiez vous our des plantes en pot? C’est la 2ème année où je subis une réelle infestation entre 30 et 50. pour l’instant. Ouf! elle ne sont pa rentrées dans mon appartement. Ouf, mais c’était pas loin! merci de vos conseils.

      • 1 an ago

      Bonjour Sophie, le mieux est plutôt d’utiliser le filet comme protection individuelle de chaque pot ! Vous le découpez en morceaux de 30 à 50 cm, est vous enroulez chaque morceau autour du pot ! Voici le filet à limaces ici : https://springday.fr/filet-limaces-cuivre/

      Bonne journée,
      Robin

Leave feedback about this

  • Rating
Choose Image


Si vous voulez partager cet article :